Le site Histoire Domont.com

 

0 comments

Le château doit son nom au dernier propriétaire privé des lieux, le marquis Jean de Grouchy, arrière-petit-fils du maréchal d’Empire, Emmanuel de Grouchy et de la marquise, née Lilian de Reiset, unique héritière du domaine. Inscrit au titre des Sites en 1945, puis à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1990, le château, dans son état actuel, date de la fin du XVIIIe siècle. Construit pour le comte Charles de Lameth, cette demeure du style néoclassique, s’appuie sur une construction plus ancienne, le premier château d’Osny. Le manoir seigneurial Jusqu’au milieu du XVIe siècle, Osny compte plusieurs petits fiefs. Sous l’impulsion de différents seigneurs, ils sont peu à peu réunis en un seul corps, dont le noyau central est composé par le fief de la Tour du Bus et le fief de Châteaupers. Nicolas Ier Le Sueur, président du Parlement de Paris, conseiller notaire et secrétaire des rois Henri III et Henri IV, réunit ces deux fiefs en 1586, jetant ainsi les bases de la terre et seigneurie d’Osny jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. A cette époque, elle se compose d’une maison seigneuriale d’origine médiévale, d’une basse cour et d’un bâtiment de service, de clôtures et jardins, de vignes, bois, prés, aulnaies et terres labourables, avec droit de haute, moyenne et basse justice, droit de chasse et de pêche dans la Viosne et droit de patronage.

Source:ville d'Osny