Le site Histoire Domont.com

 

0 comments

Historiquement, la ville de Groslay s’est développée le long de la rue du Général Leclerc. Au début du XXe siècle, la place de la Libération devient le coeur de ville où se concentrent la mairie, l’église et l’école. Au cours des dernières décennies, la place de la Libération a connu plusieurs évolutions : - la Mairie a été déplacée, - l’école s’est agrandie. Cette extension s’est accompagnée de l’installation d’une clôture pour délimiter la cour d’école, - la salle des fêtes a été réalisée, - un stationnement automobile limité a été mis en place, - la construction d’un nouveau restaurant scolaire et d’un centre de loisirs. L'origine du nom Groslay provient de Graua (en langue gauloise) devenu groele, qui signifie terrain contenant de petits cailloux. Cette nature du sol est particulièrement favorable à la culture de la vigne qui fut exploitée, ici, depuis la nuit des temps, jusqu'à l'épidémie de phylloxéra, à la fin du XIXe siècle. Le nom de Groslay est attesté pour la première fois dans un acte de donation de vignes à l'abbaye de Saint-Denis en 862. Le premier seigneur de Groslay est Odon ou Éudes de Groslay à la fin du XIe siècle. Au XIIIe siècle, le village devient un fief des Montmorency, puis des Condé au XVIIe siècle. La commune vit essentiellement de la vigne et du maraîchage jusqu'au début du XXe siècle (la culture du poirier s'y développe à partir de 1860). Groslay connaît une évolution comparable au village voisin de Montmorency : construction de châteaux de plaisance au XVIIIe siècle, de propriétés bourgeoises au XIXe siècle puis l'urbanisation pavillonnaire du XXe siècle. De par sans doute l'éloignement relatif des grands axes de communication routiers et la faible superficie de la commune, Groslay n'a pas connu l'urbanisation brutale de certaines de ses voisines dans les années 1960 et 1970. L'habitat collectif y reste minoritaire et à taille humaine. Cependant, depuis les années 2000, les derniers espaces verts, les vergers et les champs de pivoines qui faisaient le charme du village; disparaissent rapidement au profit d'une urbanisation progressive. En 2007, le parc municipal et le parvis de la mairie ont fait l'objet d'une rénovation totale. Source:Ville de Groslay et/fr.wikipedia.