Le site Histoire Domont.com

 

MAFFLIERS AU FIL DU TEMPS Au début de notre ère, les bois de Carnelle, de l’Isle Adam et de Montmorency étaient contigüs. Des tranchées faites pendant la guerre de 1914-18 ont mis en évidence une occupation gallo-romaine à Maffliers et les fouilles réalisées en 1997 sur le site des Couturelles ont montré une occupation humaine dès les 2ème et 3ème siécles. Le document le plus ancien connu mentionnant Maffliers est une charte de 832 par laquelle le roi Louis-le-Débonnaire confirme certaines possessions de l’Abbaye de Saint Denis groupées entre Mours et « Maflare ». En 862, une charte signée du roi Charles-le-Chauve rattache Maffliers au pays de Chambly ; plus tard Maffliers fut terre du Comté de Beaumont puis vendu en 1223 au roi Philippe Auguste et finalement cédé par son fils par Louis VIII au connétable Mathieu de Montmorency en 1225. Le site des Couturelles était connu pour avoir une chapelle abritant une statue de la Vierge à l’Enfant du début du 14ème siécle qui était l’objet d’un pèlerinage à l’occasion de la fête l’Annonciation (25 mars) : Notre Dame des Champs. La Chapelle et le cimetière qui l’entourait ayant été démolis à la Révolution, la statue fut transférée à l’église paroissiale qui prit le nom de Notre Dame des Champs. Le chœur de style Renaissance attribué à Philibert Delorme fut construit en 1556 au frais de Claude de Lafayette. Dans la chapelle de droite se trouve outre la statue de Notre Dame des Champs , une belle statue de marbre de Jean Forget créé baron de Maffliers en 1602. Les armoiries de la famille Forget ont été retenues pour servir de blason communal : d’azur au chevron d’or accompagné de trois coquilles du même. Des personnages illustres ont vécu ou séjourné à Maffliers ; notamment le père Joseph du TREMBLAY conseiller du cardinal de RICHELIEU y vécut de 1600 à 1638, madame de STAEL, écrivain, y séjourna en 1803, Honoré de BALZAC, écrivain, y séjourna en 1829 et 1830, le peintre Madeleine LUKA y vécut entre 1894 et 1989 et reçut souvent son cousin l’abbé BREUIL, préhistorien. Remerciements à la Municipalité de Maffliers pour les Documents >

0 comments