Le site Histoire Domont.com

 
Home / Enghien les bains/95 / Architecture / Villa du Lac /

château " Léon "

18/38
Photo sizes slideshow Show file metadata download
Tumblr Share on Facebook
D0M_0065_1.jpg Entée du  "Château écossais" Thumbnailsvue sur le casinoEntée du  "Château écossais" Thumbnailsvue sur le casinoEntée du  "Château écossais" Thumbnailsvue sur le casinoEntée du  "Château écossais" Thumbnailsvue sur le casino


Maison édifiée entre 1845 et 1850 par l'architecte Pasquier


Author
crédit François vuillemet
Created on
Friday 23 June 2017
Dimensions
1579*1053
File
D0M_0065_1.jpg
Tags
Visits
444
Location
View on OpenStreetMap
Rating score
no rate
Rate this photo

EXIF Metadata

Make
NIKON CORPORATION
Model
NIKON D5600
DateTimeOriginal
2017:06:23 17:55:25
ApertureFNumber
f/8.0

1 comment

  • vuillemet - Friday 23 July 2021 16:03
    Maison édifiée entre 1845 et 1850 par l'architecte Pasquier sur une très grande parcelle située au bord du lac. le commanditaire est Jules Robin, riche rentier et maire de la ville de 1851 à 1860. Le parc paysager qui entourait l'édifice était disposé sur une sorte de presqu'île bordée sur l'un de ses côtés par une langue d'eau entrant dans les terres localement dénommée queue de poêle et de l'autre par un petit lac et sa rivière. Durant les années Vingt, Axel Thorsen, alors propriétaire, suite à des modifications de voirie, doit remplacer la grille de tôle et de fer d'entrée de la propriété : il fait installer une nouvelle grille, un pavillon de garde et un garage d'autos qui aujourd'hui ne sont plus en place. L'ensemble, de style néogothique, avait été conçu par l'architecte parisien G. Kozlowski. Les travaux avaient été réalisés par l'entreprise en maçonnerie Chambon et Pleinevert, le menuisier Wallart et le ferronnier Salmon. L'édifice est acheté en 1949 dans le cadre d'une expropriation publique pour agrandir le lycée installé depuis 1946 dans la ville voisine, le château d'Enghien. La société immobilière qui était alors propriétaire du château Léon opposait à cet achat un projet d'hôtel pour la clientèle de vedettes et artistes du monde cinématographique Eclair situé sur la commune voisine d'Epinay-sur-Seine. L'éducation nationale qui ne voyait pas ce projet d'un bon œil a finalement acquis l'édifice qui, englobé dans le vaste ensemble du lycée construit durant les années 1950, a été affecté à des bureaux et à des logements pour le lycée Gustave Monod. Au cours des années l'édifice a perdu une partie de son décor tout particulièrement du côté du lac où le couronnement de la grande lucarne, le balcon, la corniche ajourée de rive et la corniche de faîtage ont disparu.
    source : inventaire du patrimoine Ile de France