Charles Brunier 1901 2007

(Hommes célèbres de Domont)

Charles Brunier 1901 2007loupe

95330 Domont
Val d'Oise France

Combattant de la Première Guerre mondiale en Syrie qui lui vaudra la Croix de Guerre, Charles Brunier est condamné le 17 juillet 1923 aux travaux forcés à perpétuité pour le meurtre d'un souteneur, et envoyé au bagne de Guyane situé sur l'Île du Diable. Il s'en évadera à plusieurs reprises : en 1925, 1926 et 1928. Sa troisième escapade le ramenant à l'Île du Diable, il y rencontre Henri Charrière avec qui il tentera une nouvelle évasion en 1936. Enfin, sa dernière évasion en 1939 l'amènera au Mexique. C'est là que dans une taverne, il entend en juin 1940 l'appel du Général d e Gaulle. Il s'engage alors dans les Forces françaises libres, d'abord en tant que pilote au sein du « Commando Mexique », où il est chargé de repérer les sous-marins allemands dans la mer des Caraïbes. Plus tard, il rejoint les troupes de le général Leclerc dans sa campagne d'Afrique. Décoré personnellement par le général de Gaulle, il termine la guerre avec le grade d'adjudant-chef. À la fin du conflit, il est renvoyé au bagne dont il ne sortira qu'en 1948, bénéficiant d'une grâce pour « conduite émérite au cours des hostilités ». En 1993, il est accueilli dans la maison de retraite de Domont.